école supérieure de mode

Projet de fin d'études / 2021

Mixed Heritage

Crédits

Mannequin : Daynis Z.

Inspirée par l’histoire de mes parents et celle de milliers de personnes, j’ai conçu ma collection en la faisant reposer sur une déconstruction critique de la façon dont les pratiques culturelles de la jeunesse migrante latine sont marginalisées par la société contemporaine. Pour y arriver, j’ai procédé à une exploration de la quête utopique de cette jeunesse vers un monde qui n’a rien à lui offrir ainsi qu’à une analyse sur l’immigration, la lutte identitaire et les mondes en collision. Le concept d’hybridité occupe une place importante dans l’élaboration de la collection. Systématiquement influencée par des références tirées de films documentaires portant sur la réalité des immigrants, je me suis aussi appuyée sur le travail d’artistes mettant de l’avant cette jeunesse souvent confrontée au racisme, à la violence, à des gangs, à la pauvreté et autres traumatismes graves.

En ce qui a trait aux couleurs, la palette m’a été inspirée par des images tirées d’une série de photographies de Joseph Rodriguez, intitulée Respekt. Elle démontre l’importance des couleurs vives en parallèle avec l’obscurité de cette réalité, tout en mettant l’accent sur des teintes et des textiles clés du début des années 1990. La collection adopte l’esthétique de la sous-culture latine du East L.A. avec des silhouettes larges et amples. Elle est un mélange de ces influences culturelles avec des codes visuels iconiques, qui seront représentés par des imprimés et des broderies. Le style accorde une importance à la simplicité, mais surtout à la coupe du vêtement.