école supérieure de mode

Projet de fin d'études / 2021

La mode virtuelle

Crédits

thefabricant.com

En 2019, une robe créée par la maison de mode numérique The Fabricant a été vendue 9 500 dollars américains. Basé sur des algorithmes d’intelligence artificielle, ce vêtement ne sera pourtant jamais produit dans le monde réel. C’est ce qu’on appelle la mode virtuelle.

L’objectif du projet est d’étudier l’adoption et l’utilisation de cette mode intangible par les jeunes consommateurs. Considérant la nature exploratoire de ce travail, une collecte de données qualitatives a été retenue. Une quinzaine d’entrevues individuelles semi-
dirigées ont été menées avec de jeunes répondants âgés de 18 à 26 ans. L’analyse des données a permis d’explorer la perception des participants en ce qui concerne l’utilité et la facilité d’utilisation de la mode virtuelle, mais aussi quant à leur intention de s’approprier cette technologie.

Les différents enjeux de notre époque, tels que la pandémie de COVID-19 et l’urgence climatique, font comprendre aux marques qu’il est essentiel de s’adapter, voire de se réinventer. À l’avenir, l’intelligence artificielle est susceptible de modifier considérablement les stratégies marketing et les comportements des consommateurs. Cette nouvelle réalité sera peut-être celle des vêtements non réels !