école supérieure de mode

Projet de fin d'études / 2020

Empreinte

Crédits

Mannequin : Maggie Y

Une photographie marquante du National Geographic montre un oiseau prisonnier d’un sac de plastique. À cette image, j’appose celle d’un humain lui-même pris dans un sac en plastique. Cette image illustre notre appartenance et notre dépendance à la nature, et le fait que, par conséquent, ce que nous faisons à la nature, nous nous le faisons à nous-mêmes. La force du sac plastique réside en sa représentation de l’enfermement dans lequel nous nous trouvons et où nous nous sommes placés volontairement. La dimension organique de ma collection emprunte au visuel des rivières polluées de teinture et au schéma des racines entremêlées des arbres, courant dans le sol. Le livre La vie secrète des arbres, de Peter Wohlleben, nous apprend que les forêts forment des communautés qui communiquent entre elles et s’entraident afin de rendre chaque individu plus fort. C’est dans cette optique de cohésion, de compassion, d’entraide et d’amour que j’imagine cette collection tout en exposant l’empreinte laissée par l’humain sur la Terre. Je souhaite ouvrir la voie du changement avec une démarche écologique intégrant plusieurs éléments récupérés, recyclés et transformés.