école supérieure de mode

Graduée à l'honneur / cohorte 2020

Gabrielle Mailhot-Côté

mode, stratégies et gestion d'affaires

Comment les entreprises manufacturières de mode peuvent- elles se prémunir contre la pénurie de main-d’œuvre tout en restant compétitives ?

Comment les entreprises manufacturières de mode peuvent- elles se prémunir contre la pénurie de main-d’œuvre tout en restant compétitives ?

L’industrie manufacturière de la mode au Québec a été fortement touchée, au cours des dernières décennies, par l’abolition des barrières tarifaires, qui a ouvert les portes aux produits d’importation; en même temps, la délocalisation de la fabrication vers les pays à bas coûts de production a eu de lourdes conséquences sur la main-d’œuvre d’ici. Par rico- chet, les travailleurs compétents se font de plus en plus rares et l’on constate un manque d’intérêt de la part des nouvelles générations pour la fabrication de vêtements. L’objectif de ce travail de recherche est de trouver des modèles d’affaires capables de protéger les entre- prises de la mode ou de réduire les risques liés à la pénurie de main-d’œuvre sans leur faire perdre leur avantage concurrentiel. En effectuant un diagnostic de l’industrie, nous avons pu évaluer l’ampleur de cette pénurie de main-d’œuvre et analyser les tactiques mises en place par les entreprises pour remédier à ce problème. À la lumière de cette recherche, nous avons ainsi divisé les entreprises en différents groupes selon les stratégies déployées pour attirer la main-d’œuvre. Il en ressort des scénarios et des solutions visant à assurer la pérennité de l’industrie manufacturière de la mode québécoise.